S’il y a un point en commun entre tous les propriétaires de logements et de bâtiments commerciaux, c’est certainement l’objectif d’engendrer un maximum de profit et de rentabiliser leur investissement, et ce, en engageant le moins de dépenses possible.  

Pour ce faire, vous devez fixer le loyer de vos logements et de vos espaces commerciaux avec doigté. C’est une étape qui peut soulever bien des questions, surtout dans un contexte de bouleversements immobiliers et économiques 

Voici quelques pistes pour orienter vos démarches et vous aider à établir le bon prix pour vos loyers commerciaux.  

Fixer le loyer d’un logement résidentiel  

Au Québec, même si plusieurs règles encadrent la fixation des loyers, notamment en ce qui a trait aux hausses annuelles du prix d’un logement, il n’est pas toujours évident de déterminer le juste prix.  

Bien sûr, le montant établi suit généralement la tendance observée dans le secteur. Cependant, d’autres facteurs doivent aussi être considérés :  

  • La dimension du logement et le nombre de pièces ;  
  • La qualité des espaces (Est-ce que l’appartement a fait l’objet de travaux récents ? Est-il bien entretenu ? Est-il bien isolé ?) ; 
  • L’inclusion d’appareils ou de meubles au bail (électroménagers, climatiseur, etc.) ; 
  • La présence d’un ou de plusieurs stationnements ; 
  • Etc.  

Si, malgré tout, vous avez de la difficulté à déterminer le loyer pour vos appartements, sachez qu’un outil de calcul est disponible sur le site du Tribunal administratif du logement. Même s’il s’agit d’un document d’abord utilisé comme outil de médiation, il est possible de s’en servir en guise de référence. 

Comment bien fixer le loyer d’un espace commercial ?  

Il faut savoir que les baux commerciaux sont moins réglementés que les baux résidentiels, ce qui laisse généralement plus de lassitude aux propriétaires. Dans ce cas, c’est davantage le marché qui régule le prix des loyers dans un secteur donné.  

Évidemment, quelques éléments peuvent servir de référence pour établir le prix d’un loyer commercial :  

  • Les caractéristiques du local ; 
  • Les prix affichés dans le voisinage ; 
  • Le type d’activités commerciales ; 
  • Etc.  

De plus, les travaux d’entretien et les frais d’aménagement sont souvent aux frais du locataire ou ils peuvent être inclus dans le bail. Le type d’activités exercées peut aussi avoir une incidence sur le prix. Par exemple, la demande pour des locaux industriels est très forte dans les grandes villes canadiennes, ce qui fait augmenter leur loyer.  

Il n’y a pas de formule magique pour fixer le loyer d’un logement ou d’un espace commercial ! 

La fixation des prix d’un loyer commercial n’est pas une science exacte, loin de là. Il en est de même plusieurs aspects du monde des affaires ! Par contre, il existe de nombreux outils pour en arriver au meilleur résultat possible, dont une bonne connaissance du marché.  

N’hésitez pas à discuter de votre projet avec un courtier spécialisé en immobilier commercial. Son expertise vous sera d’une grande aide ! 

By Me Allmighty

Leave a comment