S’il y a bien un rêve partagé par tous les vendeurs, c’est que leur propriété se vende rapidement et au meilleur prix possible. Mais comment maximiser vos chances d’y arriver sans investir une énorme somme en rénovations? L’article qui suit vous aidera à y parvenir, à condition que les problèmes majeurs susceptibles d’être révélés lors d’une inspection préachat aient déjà été corrigé [1].

1. Nettoyer, ranger et désencombrer sa maison

Le printemps est une période favorable pour vendre votre maison, mais tout d’abord, un bon ménage s’impose! D’ailleurs, près de 36 % des acheteurs potentiels seraient prêts à payer plus cher pour une propriété bien entretenue et bien décorée[2].

Pensez donc à désencombrer votre maison le plus possible afin de réduire le nombre d’objets qui se retrouveront à la vue des acheteurs potentiels, tout en maximisant les fonctionnalités de chacune des pièces. Prioritairement, pensez à retirer[3] :

  • Les bibelots et les livres qui sont dans la bibliothèque
  • Les jouets des enfants qui sont éparpillés
  • Les éléments non essentiels qui sont sur le comptoir de la cuisine
  • Les accessoires de bureau qui ne sont pas utilisés

En prime, vous ferez une pierre deux coups et commencerez à préparer votre déménagement en rangeant les articles qui sont peu fréquemment utilisés!

2. Dépersonnaliser au maximum

L’objectif de la dépersonnalisation s’oppose à celui de la décoration intérieure et vise à ce que les acheteurs potentiels puissent facilement visualiser leurs biens dans l’espace qui se trouve devant eux[4]. Cette étape consiste principalement à retirer tous vos effets personnels des surfaces et des meubles, comme[5] :

  • Les photos de famille
  • Les brosses à dents
  • Les serviettes superflues
  • Les objets de votre animal de compagnie

Ainsi, un espace neutre sera beaucoup plus séduisant qu’un espace chargé et contribuera à ce que les futurs acheteurs s’y projettent plus facilement.

3. Réaliser quelques travaux de home staging

La mise en valeur d’une propriété vise à la rendre intéressante auprès des acheteurs en valorisant ses points forts et en atténuant les aspects les moins séduisants. L’objectif? Créer un coup de cœur auprès des visiteurs en leur démontrant qu’ils n’auront pas de gros travaux à entreprendre avant d’emménager[6].

Toutefois, la décoration n’est pas le premier élément évalué lors d’un projet de home staging. Selon Catherine Routhier, une spécialiste dans le domaine, la valorisation résidentielle devrait s’articuler autour de trois principaux éléments[7] :

  • L’espace mur et plancher
  • La luminosité
  • L’ambiance

Ainsi, selon elle, les deux plus importants retours sur investissements sont la peinture et les luminaires : des améliorations qui ne coûtent pas une fortune et qui permettront d’améliorer grandement le premier coup d’œil[8].

Dans certains cas, il pourrait également être judicieux de prévoir un petit budget pour la location mensuelle de meubles et d’accessoires, par exemple. En outre, ce montant ne devrait pas être perçu comme une dépense, mais plutôt comme un investissement qui influencera le prix et le temps de vente de votre propriété[9].

4. Entretenir l’extérieur

Finalement, ne négligez pas l’aspect extérieur de votre propriété. Après tout, c’est la première chose que verront les futurs acheteurs en apercevant votre maison! Quelques trucs simples et peu coûteux vous permettront de faire bonne impression, par exemple :

  • Le gazon fraîchement coupé
  • Le jardin bien entretenu
  • Les fleurs disposées ici et là
  • Les meubles de patio en bon état

Si vous hésitez quant aux améliorations à apporter, consultez un courtier immobilier pour obtenir l’heure juste. Bien souvent, les modifications suggérées seront mineures et peu coûteuses, ce qui vous permettra de maximiser votre investissement au moment de vendre votre maison.

Source : blogue de Centris : https://www.centris.ca/fr/blogue/immobilier/le-menage-du-printemps-essentiel-pour-preparer-la-vente-d-une-maison?uc=1

By Me Allmighty

Leave a comment